Boutique Biologiquement.comL’Ashitaba bio une source importante en vitamine 12

  Posté par ashitaba       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Ces derniers jours, on a vu naître un nouveau “must have” bien-être: l’Ashitaba bio, la plante capable d’améliorer notre santé comme la qualité de la peau en passe de surpasser le très prisé chou kale. Comment ? Explications avec notre expert Agathe Audouze.

Qu’est-ce que c’est ?

Angelica keiskei bio, plus connu sous le nom japonais de Ashitaba bio – littéralement “feuille de demain” – a été découvert au Japon dans les îles de la longévité et pousse principalement dans la région centrale du Japon. L’utilisation de cette plante, qui appartient à la famille du céleri, remonte à la dynastie des Ming (518-1593). Sa racine, feuille et tige sont utilisées dans la médecine pour guérir de nombreuses maladies. Si elle n’est pas prescrite par les médecins occidentaux, elle semble déjà avoir convaincu le Japon, la Chine, les Philippines, la Thaïlande et les Etats-Unis de ses incroyables pouvoirs de guérison. Quant à nous, on la consomme en tempura, mélangé à des légumes sautés, ou encore dans la soupe Miso.

De quoi est-elle faite ?

Les tiges de la “feuille de demain” sont remplies d’une sève jaune comestible qui contient une quantité élevée de vitamine B12 et de chalcones. La sève jaune qu’on appelle également herbe aux verrues (ou Grande Chélidoine), est reconnue pour éliminer les verrues et les cors. (Sexy !) Expérimentée en homéopathie par le médecin Samuel Hahnemann et ses élèves, elle agit sur la circulation sanguine en élargissant les coronaires et en augmentant la tension.
Les chalcones ou chalconoïdes possèdent quant à eux, des propriétés antibactérienne, fongicide, antitumorale et anti-inflammatoire. Les chalcones présentes dans la cannelle ont été considérées comme un mimétique de l’insuline, capable d’améliorer la réponse à l’insuline chez les diabétiques.

L'ashitaba bio renferme une bonne quantité de vitamines notamment de la vitamine B 12 qui est essentielle pour prévenir les problèmes cardio-vasculaires.
L’ashitaba bio renferme une bonne quantité de vitamines notamment de la vitamine B 12 qui est essentielle pour prévenir les problèmes cardio-vasculaires.

Est-ce vraiment une plante miraculeuse ?

A en croire les vertus vantées par certains sites internet, l’Ashitaba bio pourrait guérir et soigner à peu près tout, même les maladies les plus graves : le cancer (sic), les problèmes de foi, de reins, certaines allergies, la constipation, les maladies cardiaques, l’Alzheimer, le diabète… Ce qui parait un brin exagéré.

Si Agathe Audouze de La Minute Papillon, co-fondatrice du Café Pinson ne questionne pas les bienfaits supposés de l’Ashitaba bio, elle nous suggère en revanche de faire attention : “la potion magique n’existe pas. Nul besoin dans ce cas d’aller à l’autre bout du monde pour se procurer une plante. Cette démarche engendre un impact écologique évident et il y a près de chez nous des herbes aux propriétés tout aussi riches et bonnes pour la santé.” Elle nous rappelle également les précédentes tendances bien-être à avoir fait du buzz comme le sirop d’agave ou la baie de goji, qui finalement , se sont essouflées aussitôt.

Comment peut-on l’utiliser ?

Pour faire du thé : il suffit de sécher l’Ashitaba bio, une semaine est généralement suffisant pour en faire des capsules. Laissez ensuite la plante infuser pendant trois minutes ou plus.
Pour accompagner un repas : dans une soupe par exemple, vous pouvez ajouter des feuilles d’Ashitaba bio frais à la fin de la cuisson pour qu’elles ne confèrent pas un goût amer à votre plat. On peut également choisir la plante comme garniture avec une bonne viande ou un poisson grillé.
Pour nos cosmétiques : nombreux sont les produits de beauté qui contiennent des feuilles d’Ashitaba bio pour améliorer la qualité de notre peau, en en particulier dans les cosmétiques anti-âge.

Par quoi peut-on la remplacer ?

Agathe Audouze recommande notamment “l’ail des ours au goût subtil d’ail et aux innombrables vertus”. L’expert cite aussi le “pourpier sauvage, très présent sur tout le bassin méditerranéen, aux vertus antioxydantes”. Plus accessible et abordable, le persil peut procurer une bonne source de provitamine A, de vitamine K, de vitamine B9 et de minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium et le fer. D’autres herbes aromatiques diposent de bienfaits indéniables te lque le basilic, la menthe, l’estragon ou encore le thym.

Les carences en vitamines B12 sont très répandues. Causes, symptômes et traitements. Informations essentielles pour les vegans, végétariens et personnes âgées.

Resumé
La vitamine B12 est essentielle à notre survie. Une carence peut avoir des conséquences très graves.
Une carence de vitamine-B12 s’établit en plusieurs étapes et est souvent découverte trop tard.
Les études récentes avancent que près de 39% de la population souffre actuellement de cette carence.
De 60 à 90% des véganes souffrent de carence.
Les causes sont la faiblesse des apports, des besoins accrus ainsi qu’une mauvaise assimilation.
Des tests peuvent identifier une carence.
On peut combler une carence en prenant des compléments.
Carence en vitamine B12
La vitamine B12 (cobalamine) est un nutriment essentiel qui a un rôle central dans de nombreux processus corporels. Chaque cellule de notre organisme utilise en permanence de la vitamine B12 pour son fonctionnement optimal, c’est pourquoi tous les animaux supérieurs et les êtres humains en nécessitent absolument pour leur survie.

La vitamine B12 est essentielle pour la synthèse de l’ADN, la division cellulaire (mitose), formation des globules sanguins, la synthèse hormonale, les fonctions de neurotransmission, la protection des tissus nerveux de la colonne vertébrale et du cerveau (gaines de myéline) et pour l’élimination de l‚homocystéine (acide aminé toxique).

Carence en vitamine B12 : Symptômes
Du fait du très grand nombre de processus corporels essentiels auxquels la vitamine B12 participe, une carence peut se manifester de manière extrêmement variée, tant sur le plan purement physique que sur le plan mental (psychologique et émotionnel) sous forme de fatigue, dépression jusqu’à des situations d’anémie sévère et même de dégradations neurologiques. Voici quelques exemples :

Perturbation de la formation des neurotransmetteurs et des hormones pouvant conduire à des déséquilibres psychiques et cognitifs plus ou moins sévères;
Dérèglement de la formation des globules sanguins et de l’ADN pouvant conduire à une anémie pernicieuse et porter sévèrement atteinte au métabolisme;

Augmentation du taux d’homocystéine pouvant être à l’origine de maladies cardiaques, maladies circulatoires (démence vasculaire) ou dommages de la rétine;

Dégradations neurologiques pouvant causer des picotement et douleurs „inexplicables“, torpeurs, problèmes de coordination, voire parésies (paralysie);

Troubles et dégradation de la myéline (gaine de protection de la moelle épinière) conduisant à des symptômes qui s’apparentent à la sclérose en plaque;

Dérèglement de l’utilisation/assimilation de la vitamine B9 (acide folique – folates) conduisant à des symptômes de carences, qui dans le cas de femmes enceintes peuvent causer des problèmes de croissances du foetus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *