Boutique Biologiquement.comComment cultiver l’Ashitaba à partir de la graine

  Posté par ashitaba       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Ashitaba bio est une plante japonaise indigène qui pousse de manière sauvage sur l’île de Hachijo, au Japon. Les habitants sont connus pour leur longévité et leur bonne santé. Ashitaba bio a été une partie intégrante de leur alimentation depuis des siècles.

Ses feuilles et tiges, ainsi que sa sève jaune, ont une riche concentration de nutriments et de composés qui sont dit pour prolonger la vie et de se régénérer le corps humain. Il est en grande demande, mais les graines sont presque impossibles à trouver.
Des études ont montré que l’ashitaba bio (un légume à feuilles vertes d’Extrême-Orient) peut contribuer à améliorer la santé ainsi qu’aider à traiter un certain nombre de problèmes médicaux. Il s’agit notamment de l’immunité affaiblie par les infections bactériennes et virales, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, des douleurs musculaires, et du diabète de type 1 et de type 2. Il favorise également la détoxification du sang, du foie et des reins.
L’ashitaba bio a des propriétés curatives miraculeuses. L’Angelica keiskei est originaire des côtes rocheuses de plusieurs îles japonaises. De la famille des Apiaceaes qui comprennent des carottes, l’ashitaba bio a été utilisé comme aliment et médicament au Japon pendant des centaines d’années, et il se dirige maintenant vers l’ouest alors que les gens du monde entier apprennent ses qualités salutaires. On l’appelle aussi «feuille de demain» parce qu’un nouveau bourgeon apparaît le matin après avoir cueilli une feuille la nuit précédente.

Très savoureux, l’Ashitaba bio possède un goût proche de celui du céleri, la plante peut être consommé cru ou cuit dans les salades, les soupes, les ragoûts ou encore sous forme séchée pour faire du thé et même sous forme de glace.
Très savoureux, l’Ashitaba bio possède un goût proche de celui du céleri, la plante peut être consommé cru ou cuit dans les salades, les soupes, les ragoûts ou encore sous forme séchée pour faire du thé et même sous forme de glace.

Si vous êtes intéressé par les nombreux avantages de ashitaba bio et que vous surveillez votre budget, vous pourriez envisager de le cultiver dans votre propre jardin. La plante peut être difficile à trouver, même dans les pépinières. Il est un peu difficile de commencer à partir de graines, mais une fois que les semis apparaissent, la plante pousse rapidement. Il aura juste besoin d’une bonne quantité de soleil et de bons sols.

Graines d’Ashitaba bio

Pour commencer à partir de graines (qui est disponible sur Internet), commencez par tremper les graines de ashitaba bio pendant la nuit. Utilisez des graines fraîches pour les meilleurs taux de germination. Assurez-vous que votre eau de trempage est sans chlore. Le matin, verser l’eau et placer les graines dans du sable humide, de la tourbe ou du terreau pendant 30 jours. Gardez au réfrigérateur. Ne laissez pas les graines geler. Au bout de 30 jours, vous planterez les graines encore humides près de la surface de votre conteneur ou zone de plantation. Les graines devraient être juste à peine couvertes. Appuyez-les fermement.

À ce stade, il est essentiel de garder les graines humides, mais ne pas trop tremper. Si possible, il est recommandé que ce processus soit fait dans une serre ou avec des lumières de culture. La germination commencera après 15 jours. Gardez à l’esprit que les semis poussent très lentement. Dans environ 60 jours, les semis sont prêts à être transplantés. Placez-les dans des pots de 3-4 pouces remplis d’un mélange de terreau de bonne qualité. Vos pots devraient avoir des trous de drainage. Lorsque les plantes ont à peu près la taille d’un poing, vous pouvez les déplacer dans votre jardin. Ashitaba bio pousse aussi bien dans des pots de 1 gallon avec des trous de drainage.

Semis d’Ashitaba

Ashitaba bio préfère le plein soleil (ils ont besoin d’environ six heures de soleil par jour) ou mi-ombre. Par exemple, si vous vivez dans un climat chaud comme l’Arizona, donnez de l’ombre à vos plantes. Si vous vivez dans des régions plus froides comme l’état de Washington ou le Maine, les plantes peuvent généralement tolérer le plein soleil. Assurez-vous toujours que votre sol est riche en nutriments et bien drainé.

Ashitaba au soleil

Arrosez les semis tous les jours tous les jours. Ne les laissez pas sécher. Si vous cultivez ashitaba bio à l’extérieur dans une casserole, c’est une bonne idée de le protéger du soleil direct afin que les feuilles ne se fanent pas et ne jaunissent pas. Il ne peut pas être surestimé que le sol doit être humide. Il en va de même pour le vent: gardez les plantes à l’abri du vent fort et direct, car cela assèchera le sol.

Les fleurs apparaissent tous les deux ans ou tous les deux ans et elles sont monocarpiques, ce qui signifie qu’elles fleurissent et ne produisent des graines qu’une seule fois avant de mourir. Les graines sont appariées comme deux moitiés d’une palourde. Les graines sont souvent jointes et les doubles doivent être plantés de cette façon. Souvent, deux semis émergent étroitement ensemble. Ils peuvent être séparés au moment de la greffe.

Fleurs d’Ashitaba

Si vous choisissez de planter dans des pots, les bacs d’un gallon sont un bon point de départ. Diplômer à des conteneurs de trois gallons que la plante s’agrandit. Les plantes poussent lentement au début, mais elles s’accéléreront à mesure qu’elles mûriront. Une plante ashitaba bio mature mesure environ quatre pieds de large et fleurit jusqu’à cinq pieds de haut. Une bonne température de croissance entre 75 et 85 degrés F.

Vous ne verrez pas les plantes ashitaba bio fleurir avant le printemps ou le début de l’été de leur deuxième année. Si vous voulez que vos plantes soient pérennes plutôt que bisannuelles, arrêtez leurs ombelles avant que les bourgeons ne s’ouvrent. Assurez-vous que les plantes de votre jardin sont à environ deux pieds l’une de l’autre et à la même distance des autres plantes.

Vos plantes ashitaba bio pousseront en forme de rosette (comme une rose) et auront des feuilles sombres et persistantes. À l’âge de deux ans, la rosette sera recouverte d’un épais épi de cinq pieds de hauteur, rempli de grappes de fleurs. C’est ce qu’on appelle une “ombelle” et des tiges de longueur presque égale vont croître à partir d’un centre commun et former une surface plane. Les fleurs seront de couleur blanc verdâtre et parfumées.

Lors de la récolte, gardez à l’esprit que les feuilles matures contiennent généralement plus de la sève jaune (chalcones) active et bénéfique pour la santé, connue pour ses propriétés curatives. Les petites pousses tendres ne sont pas aussi puissantes.

C’est une bonne idée de donner à vos plantes un nouveau compost mensuel. Si votre plante produit des pousses latérales, divisez-les et plantez-les pour former de nouvelles plantes. Vous pouvez également les enlever pour empêcher la plante de fleurir et d’aller en graine.

Une bonne façon de récolter les ashitaba bio est d’enlever une feuille et une tige en même temps, idéalement tôt le matin, on l’appelle la feuille de demain parce que si vous faites cela, il y aura une nouvelle feuille germée à sa place.

Boutique Biologiquement.comL’ASHITABA BIO, LA NOUVELLE PLANTE QUI AMÉLIORE PEAU ET SANTÉ

  Posté par ashitaba       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

LA PLANTE QUI A DÉTRÔNÉ LE CHOU KALE
La « feuille de demain » qui vient du Japon
Le nom savant de l’ashitaba bio c’est « Angelica Keiskei » et ça veut dire littéralement « feuille de demain ».

C’est une plante qui a été découverte au Japon, dans les îles de longévité (celles qui regroupent une bonne partie des centenaires de la planète) et elle pousse principalement dans la partie centrale du Japon. Elle appartient à la famille du céleri et son utilisation est assez ancienne, on utilise ses racines, ses feuilles et sa tige pour guérir certaines maladies.

Ses bienfaits sont multiples pour guérir les maladies
Elle n’est pas (encore) prescrite par les médecins occidentaux, mais elle a rapporté un franc succès au Japon, en Chine, aux Philippines, en Thaïlande et aux Etats-Unis. Il faut se méfier d’un emportement un peu exagéré, disant par exemple que l’ashitaba bio pourrait soigner le cancer (sic), mais en revanche elle peut soulager les problèmes de foie, de rein, certaines allergies, les maladies cardiaques, la constipation, le diabète, etc. C’est donc une plante verte qui a de nombreuses vertus pour l’organisme.

POURQUOI EST-CE QUE L’ASHITABA BIO EST BONNE POUR LA SANTÉ ?
Elle améliore la circulation sanguine
Concrètement, dans l’ashitaba bio, on trouve une sorte de sève jaune qui est commestible, et qui contient une grande quantité de vitamine B12 et de chalcones. Cette sève jaune, que l’on appelle aussi « l’herbe aux verrues » permet d’éliminer les verrues et les cors aux pieds (mais du coup après on évite de la manger). Un médecin, Samuel Hahnemann, l’a testé en homéopathie et a constaté qu’elle permettait d’agir sur la circulation sanguine, en élargissant les coronaires et en augmentant la tension.

Très savoureux, l’Ashitaba bio possède un goût proche de celui du céleri, la plante peut être consommé cru ou cuit dans les salades, les soupes, les ragoûts ou encore sous forme séchée pour faire du thé et même sous forme de glace.
Très savoureux, l’Ashitaba bio possède un goût proche de celui du céleri, la plante peut être consommé cru ou cuit dans les salades, les soupes, les ragoûts ou encore sous forme séchée pour faire du thé et même sous forme de glace.

Il faut bien garder en tête que ce n’est qu’une plante, même si pour le moment elle suscite un grand engouement auprès des gourous de la healthy food, et comme on ne la trouve pas forcément près de chez soi, il faut penser à l’empreinte écologique qu’on va laisser pour se procurer de l’ashitaba bio… Mais il est vrai qu’elle est excellente : les chalcones, ou chalconoïdes, possèdent des propriétés fongicides, antibactériennes et anti-inflammatoires.

COMMENT UTILISER L’ASHITABA BIO CHEZ SOI ?
Dans l’alimentation
On peut la boire, en la transformant en thé par exemple : laissez-la sécher pendant une semaine, c’est généralement suffisant pour faire des capsules, et laissez-la infuser dans l’eau bouillante pendant trois minutes ou plus. Vous pouvez en ajouter des feuilles dans une soupe, de préférence à la fin de la cuisson pour qu’elle ne donne pas un goût trop amer au plat, ou la choisir comme garniture avec une bonne viande ou un poisson grillé. Et bien sûr l’été, si on a un blender, on peut mélanger l’ashitaba bio avec des fruits et des légumes pour faire un smoothie super vitaminé ! Avec du kiwi et des épinards par exemple, vous obtiendrez un smoothie green power idéal pour commencer la journée.

L’ashitaba bio peut aussi être utilisée en cosmétique

Comme elle a des propriétés excellentes pour la peau, on la trouve dans beaucoup de cosmétiques, surtout anti-âge : ses vertus régénérantes et boosteuses de circulation sanguine en font un allié contre les cernes, pour éclaircir le teint etc. Comme toutes les crèmes formulées à base de plantes, elle permet d’illuminer le visage et d’unifier le teint, en lui redonnant du tonus, grâce à ses antioxydants, et en redonnant de l’élasticité à la peau.

ON LA TROUVE ENCORE DIFFICILEMENT EN FRANCE
Superstar au Japon et aux Etats-Unis
Au Japon on ne peut plus s’en passer, notamment à Okinawa, cette île de centenaires, et aux Etats-Unis elle a été promue au rang de « superfood » ; l’ashitaba bio peut être consommée crue ou cuite, et est donc cuisinée à toutes les sauces. En revanche on ne la trouve pas encore en France, donc il faut l’importer… Si on en veut vraiment absolument.

On peut la cultiver… ou la remplacer !

Pour éviter de l’importer d’au-delà des océans, il y a deux possibilités : la cultiver, ou bien chercher une plante ayant des vertus similaires, et qui pousse davantage sous les latitudes occidentales. Pour la planter, la température optimale est de 18-20°C, et la germination intervient environ 15 jours après le semis. Compter ensuite 60 jours environ avant de transplanter les jeunes plants en pleine terre ou dans un pot. L’ashitaba bio est une plante rustique et tolère le gel jusqu’à -15°C. Sinon, mangez de l’ail des ours, du pourpier sauvage, du percil ou des herbes aromatiques !

Boutique Biologiquement.comL’Ashitaba biologique (Angelica keiskei), une plante aux mille vertus !

  Posté par ashitaba       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

L’Ashitaba biologique de nom botanique Angelica keiskei bio est une plante vivace rustique de la famille des Apiacées.

Connue et cultivée depuis plus de 2000 ans, c’est l’une des plantes médicinales les plus importantes de la médecine traditionnelle chinoise. On lui attribue notamment la capacité d’accroître la longévité. Au japon, on l’utilise également en cuisine comme légume.

L’Ashitaba biologique : Star au Japon, superfood aux États-Unis !

Encore peu connue chez nous, l’Ashitaba est déjà une véritable star au Japon, son pays d’origine et depuis quelques mois aux États-Unis, où l’on l’a déjà érigé au rang de « superfood ». Ses tiges sont remplies d’une sève jaune comestible qui contient une quantité élevée de vitamines. Très savoureux, l’Ashitaba possède un goût proche de celui du céleri, la plante peut être consommé cru ou cuit dans les salades, les soupes, les ragoûts ou encore sous forme séchée pour faire du thé et même sous forme de glace.

La sève jaune caractéristique de cette « Angélique du Japon » contient de la vitamine B12.

Jeunes plants d’Ashitaba bio (Angelica keiskei) en cours de croissance.
Jeunes plants d’Ashitaba bio (Angelica keiskei) en cours de croissance.

Comment cultiver l’Ashitaba biologique en France ?

De culture facile, l’Angelica keiskei bio est une plante à croissance rapide, d’ailleurs son nom signifie littéralement « feuille de demain » pour sa capacité à remplacer rapidement le feuillage récolté. Elle peut atteindre jusqu’à 120 cm de hauteur. Pour sa culture, l’Ashitaba apprécie les sols riches et drainant ainsi que les expositions bien ensoleillées.

Le semis s’effectue à une température optimale de 18-20°C avec une stratification à froid préalable des graines durant un mois. La germination intervient environ 15 jours après le semis puis il faut compter environ 60 jours pour transplanter les jeunes plants en pleine terre ou en pot. Rustique, cette plante tolère le gel jusqu’à environ -15°C. Durant les hivers froids, la plante peut entrer en dormance, ce qui signifie que la partie aérienne de la plante meure pour répartir des racines au printemps.

Vous pouvez acheter des plants ou des graines de d’Ashitaba biologique Angelica keiskei sur internet.